Les personnes malendantes peuvent, dans certaines conditions, être reconnues comme « travailleur handicapé ». pour donner le meilleur d’elles-mêmes, il est parfois nécessaire d’adapter leur poste de travail car les conversation téléphoniques, les réunions et parfois même la perception de signaux d’alarme leur est plus difficile. Au cas par cas, nous étudions le besoin et proposons une solution.

Pour faciliter la compréhension en réunion